Concours de plaidoirie francophone à Budapest [hu]

L’Ambassade de France en Hongrie, l’Institut français de Budapest et l’Université Eötvös Loránd ont organisé, pour la deuxième année consécutive, un concours de plaidoirie francophone, le 24 novembre à l’Université Eötvös Loránd. Ce concours avait pour objectifs de favoriser l’émulation, la recherche et l’approfondissement des connaissances juridiques, de faire la promotion du droit et d’encourager l’art oratoire.

Ainsi, cette année, 172 étudiants européens se sont inscrits. Parmi les 37 productions écrites reçues, 16 candidats ont été sélectionnés, dont 6 Hongrois, 2 Roumaines, 1 Slovène et 7 Français (ou binationaux).

Les étudiants en droit ont plaidé sur un cas concret relatif aux Droits de l’Homme et plus particulièrement à la liberté d’expression et la liberté de la presse. Les six candidats finalistes ont par la suite argumenté sur un sujet rhétorique, au choix : « La liberté d’expression empêche-t-elle la liberté de penser ? », « Parler n’est pas chose facile, se taire est dangereux », « Laquelle de la liberté d’expression ou de la paix sociale l’emporte ? » et « Les lanceurs d’alerte : traîtres ou héros ? ».

Les lauréats, accueillis à la Résidence de France par M. L’Ambassadeur et son épouse, ont remporté des stages financés par l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) dans des cabinets d’avocats à Paris et Budapest et divers livres.

Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest
Concours de plaidoirie francophone à Budapest

Dernière modification : 29/11/2017

Haut de page