Dévoilement de la plaque LabelFrancÉducation au Lycée Fazekas de Debrecen

Au cours d’un déplacement le 18 février 2016 à Debrecen, l’Ambassadeur de France en Hongrie, M. Éric Fournier, a dévoilé une plaque LabelFrancÉducation au Lycée Mihály Fazekas, en présence du proviseur Imre Aranyi, des professeurs de français et de leurs élèves.

Lancé en 2012, le LabelFrancÉducation est une distinction décernée par le Ministre français des Affaires étrangères et du Développement international et accordée aux établissements scolaires étrangers qui participent, dans le cadre de leur enseignement national, au rayonnement de la langue et de la culture françaises. Il reconnaît et valorise les établissements qui offrent à leurs élèves un enseignement renforcé de la langue française et leur permettent de découvrir d’autres disciplines dans cette langue.

Le lycée Fazekas qui a toujours été spécialisé dans l’enseignement des langues, a accueilli la première section bilingue franco-hongroise de cette région en 2000. Le français est présent depuis le début dans la vie du lycée. Les 150 élèves qui apprennent actuellement la langue française suivent trois parcours possibles : les classes de programme d’enseignement « normal » ont trois heures de français par semaine, dans le cadre de l’enseignement d’une deuxième langue ; les élèves de la formation préparatoire linguistique, introduite en 2010, ont 12 heures de français par semaine dès la première année ; enfin, la section bilingue lancée en 2000 couvre plusieurs disciplines et donne accès au baccalauréat en langue française.

Dans son discours, l’Ambassadeur a salué l’excellente qualité de l’enseignement du français en Hongrie. Il a souligné que 7 établissements hongrois sur 10 qui disposent d’une classe bilingue francophone ont d’ores et déjà été labellisés, ce qui place la Hongrie au 4ème rang mondial des pays disposant d’établissement labellisés. L’Ambassadeur s’est entretenu par la suite avec les élèves de la section. Il s’est intéressé à leurs projets professionnels et à la manière dont ils entendaient valoriser leur goût prononcé pour la culture et la langue française.

Dernière modification : 23/02/2016

Haut de page