En attendant Goût de France / Good France... Liberté

A Pest, il nous manquait depuis longtemps un lieu, où on peut passer même une journée entière. Notre deuxième maison qui est à la fois un salon bourgeois, un restaurant décontracté et un bar fourmillant.

Un lieu qui change de visage tout comme notre jour change d’une heure à l’autre. Un café qui est à la fois classique et moderne.

Nous aimons cette ville. Nous aimons commencer le jour par un bon petit-déjeuner, travailler dans un entourage inspirant et boire notre café dans l’après-midi sur une terrasse ensoleillée. Nous aimons dîner, bavarder et jouer avec nos amis.

A notre avis, c’est important pour vous aussi. Car le café est pour tous, mais surtout pour les habitués.

Le Chef

C’est au Gundel que Gábor Krausz a commencé sa carrière, mais il s’est bientôt transféré à Londres, où il a travaillé à tous les échelons de la restauration, passant de l’univers détendu des gastropubs à des restaurants comme le Tom’s Kitchen, qui doit son étoile Michelin à son chef Tom Aikens, ou encore comme le Koffman’s, qui peut se targuer de deux étoiles, et où il a fait connaissance de façon plus approfondie avec la cuisine française. C’est le premier chef de Pierre Koffmann, Tom Aikens, qui a rendu populaire en Grande-Bretagne l’art culinaire français, et c’est en travaillant avec lui que Gábor Krausz est tombé amoureux de la gastronomie française.

Il a ramené en Hongrie un style nouveau et très personnel enrichissant ainsi la palette gastronomique de Budapest. Ses plats sont inspirés par ses voyages et les impressions recueillies dans les grandes capitales. Ses plats sont internationaux, mais il se fonde essentiellement pour les préparer sur des produits locaux.

JPEG
PNG

Dernière modification : 29/03/2017

Haut de page