Le mot de l’ambassadrice : France et Hongrie depuis toujours… [hu]

JPEGIssu d’une célèbre famille aux origines françaises et autrichiennes, Olivér Grimaud d’Orsay a joué un rôle significatif dans le développement du prestigieux haras de Mezőhegyes.
Né le 27 juillet 1845 à Türje, dans le comitat de Zala situé dans l’ouest de la Hongrie, Olivér Grimaud d’Orsay a fait carrière dans l’armée. Comme son père et son grand-père l’ont fait avant lui, il a servi en tant que hussard entre 1865 et 1880 et a combattu dans la guerre austro-prussienne de 1866.
Parallèlement à sa carrière militaire, Olivér Grimaud d’Orsay participe à des concours de saut d’obstacles à partir des années 1870 et remporte plusieurs prix. En 1875, lors d’une vente aux enchères de chevaux, il fait la rencontre de Ferenc Kozma, directeur de l’élevage de chevaux au Ministère de l’Agriculture à Mezőhegyes. Ils vont développer une grande amitié qui conduira Ferenc Kozma à promouvoir le talentueux cavalier d’Orsay comme commandant de division à Mezőhegyes. En 1889, il est promu major et nommé commandant du haras.
Olivér Grimaud d’Orsay a laissé une empreinte importante sur le haras, grâce aux différents travaux qu’il y a menés. Il est notamment à l’origine de la création de l’Association des éleveurs de chevaux de Mezőhegyes en 1892 dont il a été président. Il a également dirigé de nombreux travaux d’expansion du haras et travaillé à la perfection de la race Nonius, une race de chevaux hongroise d’origine française, introduite au haras en 1816 à la faveur des guerres napoléoniennes et qui tient son nom de Nonius Senior, un étalon normand. Avec ses chevaux, Olivér Grimaud d’Orsay a participé à l’Exposition de Millenium en 1896 et à l’Exposition Universelle de Paris en 1900.

JPEG - 37 ko
Olivér Grimaud d’Orsay à cheval devant le bâtiment des commandants du haras de Mezőhegyes

Ainsi, en s’appuyant sur des équipes auprès desquelles il jouissait d’une grande popularité, Olivér Grimaud d’Orsay contribua au rayonnement du haras de Mezőhegyes. Il mourut le 23 décembre 1932 à Rákosszentmihály (l’actuel XVIe arrondissement de Budapest). Son tombeau ainsi que celui de sa femme se trouvent à Mezőhegyes.

Dernière modification : 09/07/2019

Haut de page