Mot de l’Ambassadeur (15 décembre 2015) [hu]

À l’occasion de la remise du prix Sándor Petőfi, qui récompense chaque année depuis 2009 des personnalités qui ont dénoncé les dictatures de l’Europe centrale au temps du communisme, réfléchissons un peu. Que fait-on, nous, pour lutter contre les dictatures du XXIème siècle ?
Nous serions bien inspirés de suivre les exemples de ceux qui ont lutté contre l’intolérance.
À l’Institut Français, nous exposons en ce moment des œuvres d’artistes, essentiellement roms, mais pas seulement, qui dénoncent la violence, celle qu’on fait aux femmes par exemple.
A l’occasion de Hanouka, plusieurs diplomates entourent des rescapés d’Auschwitz, et d’autres protestent contre la politique à tout le moins ambiguë de quelques mairies qui se piquent de commémorer la mémoire d’antisémites notoires. Notre action compte. Nos paroles importent.
Votre engagement n’est pas vain. Noël approche. C’est un moment de gloire pour les audacieux, les courageux, les miséricordieux. Bonnes fêtes à tous et vive la liberté. Notre bien le plus précieux.

PNG - 202.4 ko
Prix Petõfi
Terror Háza Múzeum

Dernière modification : 28/12/2015

Haut de page