Mot de l’Ambassadeur (15 juillet 2016) [hu]

La tragédie survenue le soir de la fête nationale à Nice avive encore nos blessures, après les attentats des mois derniers. Mais toutes les marques de solidarité et d’amitié, reçues de toutes parts, nous réconfortent. Merci à toutes celles et ceux qui ont, dès le 15 juillet au matin, exprimé leur sympathie pour les victimes et condamné la barbarie de cet acte.

JPEG

Dernière modification : 15/07/2016

Haut de page