Mot de l’Ambassadeur (23 novembre 2015) [hu]

Le 23 novembre, un moment commémoratif modeste mais fort a rassemblé au nord de Buda une cinquantaine de personnes. Il s’agissait de saluer la générosité des volontaires qui, en 1989, ont accueilli les Allemands de l’Est qui fuyaient le régime communiste. En quelques jours, la brèche était ouverte et le visage de l’Europe était transformé. Réunification ! paix ! dialogue !
Aujourd’hui, les Hongrois sont parmi les premiers bénéficiaires par tête d’habitant de l’aide européenne (394 euros par habitant en 2013, bien au-dessus de la moyenne européenne qui s’élève à 111 euros).
Il n’est pas inutile de rapprocher 1989 et 2015 au moment où quelques esprits se plaisent à ironiser sur l’Union européenne et ses limites. Quelles que soient ces limites, elles paraissent bien modestes comparées à l’ampleur de l’effort mutuel – que les bureaucrates appellent « politique de cohésion » – dont chacun peut mesurer les avantages. Merci l’Europe !

JPEG - 1.3 Mo
Commémoration de la générosité des volontaires qui, en 1989, ont accueilli les Allemands de l’Est qui fuyaient le régime communiste

Dernière modification : 25/11/2015

Haut de page