Mot de l’Ambassadeur (6 mars 2018) [hu]

Du vin et des femmes

Il ne viendrait à l’idée de personne de négliger la journée de la femme, que le monde entier célèbre chaque année le 8 mars.

Certes, Mars est un dieu grec un peu viril, qui a donné naissance, si l’on peut dire, à toute une série de mots connotés, tels que « martial », mais peu importe : c’est en mars que l’on rend hommage à la femme, et en Hongrie, pays viticole de renommée croissante, nous célébrerons donc dans un même élan magnanime et la femme et le vin.

Le Sofitel Budapest du Pont des chaînes (lequel pont sera fermé pour deux ou trois ans à compter de septembre prochain) a eu la riche idée d’organiser le 8 mars une dégustation de vins produits par des femmes viticulteurs, autrement dit des viticultrices.

Sans pouvoir les citer toutes ici, je renvoie l’amateur de vins au livre d’Edit Szabó « Gyengébb ? Nem ! » (« Plus faible ? Non ! »), qui recense les femmes ayant embrassé la carrière de vigneronnes, parmi lesquelles je relève les noms de Zsófia Laposa, qui a étudié l’œnologie en France et de Stéphanie Berecz, qui produit un Tokaj déjà fameux. On annonce aussi la présence de bien d’autres professionnelles des arts de la vigne, dont les produits seront à la disposition des amateurs jeudi prochain.

Félicitations au Sofitel pour l’organisation de cette rencontre originale ! Une première en Hongrie !

https://www.facebook.com/events/2057761364470288

JPEG - 124.7 ko
Il y a de la vigne, des femmes, un ministre et des ambassadeurs !

Dernière modification : 06/03/2018

Haut de page