Mot de l’Ambassadeur (5 décembre 2017) [hu]

Hommage à Aurélien Sauvageot

Le 5 décembre 1988, le professeur Aurélien Sauvageot s’éteignait. Auteur de plusieurs livres consacrés à ses souvenirs en Hongrie, il reste vivant dans la mémoire des élèves et des professeurs de l’Ecole normale supérieure et du Collège Eötvös József. Ils lui ont rendu hommage lors d’un colloque qui a été ouvert le 5 décembre à Budapest.

Parmi les phrases émouvantes prononcées par plusieurs intervenants, quelques-unes ont retenu mon attention :

- « Comprendre l’autre tout en restant fidèle à soi-même ». A l’heure où des prêcheurs de la repentance tentent d’imposer l’idée contraire, à savoir « se détester soi-même et faire semblant de comprendre l’autre », ce rappel d’un principe humaniste qui sonne comme une pensée de Montaigne n’est pas inutile.

- « Ne pas cesser de faire front à l’adversité » : ce commentaire d’Aurélien Sauvageot à propos de l’œuvre engagée de Sándor Petőfi, qu’il découvrit au cours de son séjour en Hongrie, pousse à l’action, à l’engagement en faveur de la liberté.

- « L’Etat laïc faisait peur », écrivait Sándor Márai dans ses « Confessions d’un bourgeois ». Cette réaction d’un visiteur hongrois débarquant à Paris conserve sa fraîcheur, alors que le Conseil d’Etat a déclenché la polémique que l’on sait à propos d’une croix surmontant, dans un petit village breton, la statue d’un pape iconique de la lutte pour la liberté, notamment lorsque les pays de l’Est de l’Europe se soulevaient contre l’oppression soviétique.

Le retour du religieux n’a pas fini de donner lieu à des spéculations philosophiques ou tout simplement administratives. Certains ne supportent pas la vue d’un santon dans une mairie. D’autres assurent au contraire la promotion commerciale des santons pour soutenir les petites entreprises locales.

Autant de contradictions qui nourriront les conversations….. autour du sapin de Noël, qui, lui, continue de faire l’unanimité, quelle que soit la pratique religieuse.

Joyeux Noël à tous !

JPEG

Dernière modification : 06/12/2017

Haut de page