Passage aux frontières et douanes

Passage frontières : contrôles et pièces à présenter

L’entrée de la Hongrie dans l’espace Schengen depuis le 21 décembre 2007 facilite l’entrée sur le territoire pour les ressortissants Français. Un certain nombre de règles doivent néanmoins être respectées afin d’éviter tout problème.

Les ressortissants Français peuvent librement entrer et séjourner jusqu’à 90 jours en Hongrie. S’ils viennent de l’intérieur de l’espace Schengen (depuis la Slovénie, l’Autriche ou la Slovaquie), ils pourront constater la levée des contrôles aux frontières terrestres et pourront entrer en Hongrie sans contrôle.

Au-delà de 90 jours, le séjour dans un Etat Schengen n’est admis que dans la mesure où l’intéressé n’est pas une charge pour l’Etat de résidence (il doit pouvoir justifier d’une activité rémunérée ou de ressources suffisantes, et d’une couverture sociale).

Il convient néanmoins de se munir d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité, la libre circulation des personnes ne les dispensant pas de justifier, une fois sur le territoire hongrois, de leur identité (et de leur nationalité) en cas de contrôle, y compris pour les enfants mineurs.

Les voyageurs entrant en Hongrie depuis une frontière terrestre extérieure à l’espace Schengen (Ukraine, Roumanie, Serbie, Croatie) seront soumis aux contrôles habituels. La possession d’une pièce d’identité ou d’un passeport en cours de validité leur permettra cependant de pénétrer en Hongrie sans difficulté s’ils sont ressortissants d’un Etat de l’espace Schengen.

Le franchissement des frontières doit se faire aux points de passage terrestres ou ferroviaires prévus à cet effet et non le long des frontières vertes. Le non-respect de cette obligation est passible de sanctions contraventionnelles.

PDF - 10.9 ko
Points de passage frontière.PDF - 10.9 ko
(PDF - 10.9 ko)

Modalités douanières de circulation de certains biens

Si vous entrez en Hongrie en provenance de pays non membres de l’Union européenne, il convient de respecter les quantités de marchandises prescrites, sous peine de confiscation des biens à la frontière et du règlement immédiat d’une amende (ou de l’immobilisation du véhicule) :

Cigarettes  : bien que la Hongrie soit membre de l’Union Européenne, il existe des restrictions quantitatives provisoires dues à la différence de prix entre les pays. La franchise applicable aux pays non membres de l’Union Européenne (comme la Serbie) continue donc de s’appliquer, à savoir :
- Si transport par avion : 1 cartouche (200 cigarettes) ou 100 cigarillos ou 50 cigares ou 250g de tabac.
- Si transport par la route, le train ou voie fluviale : 40 cigarettes (2 paquets seulement) ou 20 cigarillos ou 10 cigares ou 50g de tabac.

RAPPEL : pour les pays membres de l’UE (sauf la Bulgarie et la Roumanie : 1 cartouche) : 4 cartouches.

Alcool  : la franchise applicable aux pays non membres de l’Union Européenne est la suivante : 1 litre (si supérieur à 22 degrés), 2 litres (inférieur à 22 degrés), 4 litres de vin, 16 litres de bière.

Attention : si la bouteille n’indique pas son origine (donc pas de taxes payées), son importation est interdite (ex : eau de vie familiale).

RAPPEL : pour les pays membres de l’UE : 10 litres (si supérieur à 22 degrés), 90 litres de vin, 110 litres de bière.

Les sommes d’argent liquide importées ou exportées de ou vers la France doivent être déclarées à la douane au-delà de 10.000€.

Armes à feu et munitions : une autorisation est obligatoire, même pour les armes de chasse.

Dernière modification : 18/01/2017

Haut de page