Se rendre en France [hu]

A compter du 1er juillet 2021, le pass sanitaire européen est en application et permet entre autres l’entrée sur le territoire français.

Ce document papier ou en format digital affiche un QR-code lisible dans tous les pays de l’Union Européenne et est accessible via trois modalités :

-  Suite à une vaccination contre le COVID-19 (voir détails ci-dessous)
-  Sur base d’un test négatif de moins de 72 heures,
-  Sur base d’une maladie COVID-19 dans le 6 mois précédents.

Vous pouvez l’obtenir de la manière suivante :

- Si vous avez été vacciné en France : Depuis le 25 juin, l’Assurance maladie a arrêté de produire des certificats avec le code français, remplacés par la version européenne. Si vous avez obtenu un certificat avant cette date, vous pouvez télécharger la nouvelle version sur le site Amelie : https://attestation-vaccin.ameli.fr/

- Si vous avez été vacciné en Hongrie :
o Si vous avez un compte Ügyfélkapu et un numéro TAJ, vous pouvez récupérer le certificat en forme digital via l’application EESZT en suivant les instructions détaillés ici : https://www.eeszt.gov.hu/hu/nyito-oldal
o A défaut de numéro TAJ / de compte Ügyfélkapu, vous pouvez obtenir le certificat en format papier en vous rendant dans un bureau d’état dit « Kormányablak » en présentant au moins les documents suivants : preuve de vaccination, CNI ou passeport vailde, carte de résident hongrois, carte d’adresse hongroise, carte TAJ (si applicable)

Il est prévu qu’un accès au pass sanitaire soit donné aux personnes ayant obtenu un schéma de vaccination complet avec un des vaccins reconnus par l’Agence Européenne du Médicament, indépendamment du lieu de vaccination. Les modalités concrètes à suivre seront connues ultérieurement.

Est-ce que je peux venir en France ?

A compter du 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs. Les modalités d’entrée en France sont dès lors basées sur un système de classification des pays défini sur la base des indicateurs sanitaires.

• Arrivée en France depuis un pays de l’Union européenne (zone verte) :

A. Vous êtes vacciné : il suffit de présenter le document le prouvant.
Les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield et Janssen / Johnson & Johnson.

La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :

• 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield)
• 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Janssen /Johnson & Johnson) ;
• 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire)

La carte d’immunité hongroise « védettségi igazolvány » n’est pas une preuve de vaccination suffisante en soi. Une attestation mentionnant le type de vaccin et la date à laquelle elle a été administrée est nécessaire.

Les mesures appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non.

B. Entrée en France sur présentation d’un test PCR ou d’un test antigénique négatif de moins de 72 heures (résultat en anglais ou en français) pour :
- Les personnes n’étant pas vaccinés contre le COVID – 19 ;
- Les personnes n’ayant pas complété leur schéma de vaccination ;
- Les personnes vaccinées avec un vaccin non-reconnu par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Sinofarm ou Sputnik-V par exemple ;
- Les mineurs de 11 ans et plus n’étant pas vaccinés. (sauf si accompagné de majeurs vaccinés)

Le site de l’autorité sanitaire hongroise répertorie les laboratoires susceptibles de réaliser un test PCR : https://www.nnk.gov.hu/index.php/koronavirus/mintavetel-celjabol-felkeresheto-intezmenyek-listaja

C. A partir du 1er juillet 2021, la présentation du pass sanitaire européen est également acceptée pour prouver que vous remplissez les conditions d’entrée.

De ce fait, les personnes ayant contracté la maladie COVID-19 dans les 6 mois précédents pourront également entrer sur le territoire français sans obligation de test.

L’obligation de présentation de l’attestation sur l’honneur pour une entrée sur le territoire français persiste. Voir document à télécharger ici : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Pour plus d’information sur les modalités d’entrée en France y compris depuis des territoires hors l’Union Européenne, consultez la page suivante : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/informations-pratiques/article/coronavirus-covid-19

Quelles règles applicables en France ?

La présentation du passe sanitaire est devenue obligatoire pour se rendre dans les lieux publics suivants en France :

• Pour tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes (tels que cinémas, salles de spectacles, musées) ;
• Pour l’accès aux hébergements touristiques de type hôtel, campings ou clubs de vacances (dans tous les lieux d’hébergements munis d’espace communs comme les piscines, salles de sports ou encore restaurants), avec un contrôle unique au début du séjour ;
• les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses) ;
• les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels ;
• les services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés ;
• les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux) ;
• les grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres.

Voir les détails et évolutions ici : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

Le calendrier de réouverture prévu en France peut être consulté ici : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14895

Au retour en France, il convient, de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.

Les voyageurs qui se rendent en Outre-mer doivent produire le résultat négatif d’un test réalisé dans les 72h précédant l’embarquement, remplir l’attestation de déplacement dérogatoire en provenance ou à destination de la Guyane, de Mayotte, de la Nouvelle-Calédonie et des îles Wallis et Futuna et se conformer aux exigences précisées sur le site du Ministère de l’Intérieur.

En cas de questions sur les modalités d’application des mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : 0800 130 000.

Port du masque en France métropolitaine

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos recevant du public ainsi que dans les lieux estimés pertinents par les préfets de chaque département, sauf les locaux d’habitation, en fonction de la situation épidémique locale.

Dans des situations pendant lesquelles la distanciation physique ne pourra pas être respectée, il est conseillé de porter un masque. Le port du masque est obligatoire dans les taxis et les VTC.

Dernière modification : 10/08/2021

Haut de page