Soutien aux établissements enseignant le français

- Le Bureau de Coopération Educative et Linguistique (BCLE) soutient la promotion de l’enseignement du français dans les écoles générales (8-14 ans).
Un programme a été conçu pour promouvoir l’apprentissage de la langue française dès le plus jeune âge. Aujourd’hui 29 écoles générales dans 15 villes de Hongrie sont concernées et les pratiques pédagogiques, avec l’aide des formateurs locaux et d’une expertise française, sont en train d’être rénovées. 20 nouvelles classes et 10 nouveaux postes de professeurs ont vu le jour. Un matériel multimédia a été édité au premier semestre 2006 .
4 000 enfants apprennent actuellement le français entre l’âge de 6 ans et de 10 ans.

- Le BCLE appuie l’enseignement bilingue dans les lycées.
Le nombre des sections bilingues de lycée est passé de 5 à 11 entre 1994 et aujourd’hui. 9 villes sont concernées et 3 établissements sont des lycées professionnels. A la fin des études secondaires, après 4 ou 5 ans de scolarité, le lycéen a le droit de passer un baccalauréat de niveau supérieur facilitant son accès à des filières francophones d’études supérieures en Hongrie.
Durant les années de la formation bilingue, chaque lycéen a au moins une fois la possibilité de se rendre en France ou dans un autre pays francophone. Appariements d’établissements et remises de prix sont des initiatives mises sur pied en collaboration avec les professeurs. En 2006, 1 400 élèves sont scolarisés dans ces sections et 138 ont obtenu le baccalauréat bilingue francophone en juin. Ces sections sont d’un excellent niveau et sont soutenues financièrement par les municipalités hongroises.

- La coopération avec les Főiskola (Ecoles Supérieures de Pédagogie)et les Universités permet de soutenir les Départements de Français et les formations supérieures en français. A destination des futurs enseignants, chaque année, un stage de formation pédagogique d’un mois est organisé en France. Il s’agit de former les jeunes enseignants hongrois aux dernières techniques d’enseignement du français langue étrangère, avant leur entrée dans la vie professionnelle.
Les étudiants en Universités peuvent bénéficier de bourses de troisième cycle pour poursuivre des recherches en France dans les domaines littéraires et linguistiques. Un ensemble de bourses de courte durée est particulièrement réservé aux étudiants des filières de formations d’interprètes et de traducteurs.
La coopération avec l’enseignement supérieur prend plusieurs formes : aide à la publication, séjours scientifiques de professeurs-chercheurs en France, aide à la mobilité, soutien à l’organisation de colloque par les Universités ou le CIEF (Centre Interuniversitaire d’Etudes Françaises).

- Un vaste programme de mise à disposition de ressources numériques multimedia pour l’apprentissage du français a été lancé en septembre 2006. Plus de 50 établissements y ont accès à l’adresse www.franciaoktatas.hu. En coopération avec la Sous-Direction des Technologies du Ministère français de l’Education Nationale et plusieurs partenaires hongrois, un ensemble de ressources a été choisi parmi celles proposées par le KNE (Kiosque Numérique de l’Education) et le CNS (Canal Numérique des Savoirs). Elles sont reconnues d’intérêt pédagogique par le Ministère français de l’Education Nationale (label RIP). A terme, ce projet devrait permettre aux enseignants de français de bénéficier de matériel pédagogique plus récent et de modifier leurs techniques d’enseignement.

Dernière modification : 03/08/2012

Haut de page