Tiques

La Hongrie fait partie des régions d’Europe où de nombreuses espèces de tiques sont présentes dans les zones forestières. Les régions hongroises les plus touchées sont les comitats de Zala, Somogy, Vas et Nógrád ainsi que les alentours du lac Balaton.

Certaines de ces espèces de tiques peuvent transmettre par morsure des maladies à l’homme, dont l’encéphalite à tiques : si le nombre de cas est faible (une centaine de cas par an en Hongrie), cette maladie peut s’avérer particulièrement grave, ce qui conduit l’Institut Pasteur à recommander la vaccination pour les personnes amenées à vivre en milieu rural ou en zone forestière (cas du quartier du lycée français de Budapest).

S’agissant des autres infections et maladies pouvant être transmises par les tiques (comme la maladie de Lyme), des précautions adéquates (vêtements protégeant l’ensemble du corps, utilisation de répulsifs, inspection systématique de l’ensemble de la surface corporelle au retour d’une promenade en forêt ou zone rurale) permettent d’en limiter grandement le risque.

En cas de piqûre, il est indispensable d’extraire la tique dans un délai de 24h au moyen d’une pince spéciale vendue en pharmacie.

Pour consulter la liste des médecins francophones présents en Hongrie, veuillez cliquer ici

Dernière modification : 26/05/2016

Haut de page